Vous n’avez pas pu passer à coté de toutes les annonces concernant le Black Friday, sensé être les meilleurs affaires que vous pourriez faire cette année, en résumé quelque chose d’immanquable.

Spot TV, emailing, sms, tous les moyens sont bons pour faire la promotion de cet évènement incontournable, mais d’après Agnès Crozet, secrétaire générale de l’Observatoire société et consommation, les vraies bonnes affaires sont rare.

Lorsque vous entendez bonnes affaires, elle nous parle plutôt de fausses promotions voir dans certains cas, d’arnaques.

Contrairement aux États Unis d’où cette idée provient, et où ces vraies promotions ne dure qu’un seul jour pendant lequel les commerçants sont prêts à vendre à perte, en France c’est bien différent. La période va se compte en semaines et il ne sera pas possible de vendre à perte. D’où la solution de proposer ces fausses promotions.

 

Le Black Friday est également un vendredi noir pour la planète

Mais qui dit consommation de masse, dit aussi désastre environnemental. Ce qui ne laisse pas tout le monde insensible. En parallèle de l’émergence du Black Friday, en France s’est développé le Green Friday, qui incite à la consommation durable, voire à la non-consommation.

 


Suivant ➜

Commentaires

commentaires