Les prix des autoroutes ont encore augmentés de 1 à 2 % en moyenne cette année.

Alors, pour éviter de payer plein pot, il suffit de faire un petit détour…

Payer pour vivre. Si les autoroutes sont chères en France, c’est parce qu’elles sont très bien entretenues.

Avec une conséquence heureuse, la mortalité routière y est plus faible :

Seuls 5% des accidents ont eu lieu sur autoroute en 2017, selon le bilan remis par l’association des sociétés autoroutières (ASFA),

et ils étaient souvent imputables soit à la fatigue des conducteurs, soit à la prise de substances.

N’empêche, pour avoir ce niveau de qualité, le réseau reste cher.

Les prix des différents trajets varient selon la région et la société qui exploite l’autoroute, mais il important de noter qu’ils ne dépendent pas que du kilométrage.

Le constat a été fait maintes fois, on paie moins cher sur des courts trajets que sur des longs.

Comprenez que les taxes sont plus importantes si vous roulez d’une traite. Une solution apparaît donc pour économiser quelques sous : fractionner son parcours.

Les longs trajets sont plus taxées que les courts. Alors pensez à portionner.

Divisez (votre trajet) pour régner. En pratique, pour payer moins il suffit donc de faire des étapes, non sur les aires, mais en quittant l’autoroute.

Plutôt que de faire le trajet d’une traite, sortez pour y rentrer à nouveau, au premier rond-point.

Chaque sortie représente une décote de presque 20%, comme l’ont constaté nos confrères de France info sur un trajet dans la Somme.

L’astuce, déjà bien connue des étudiants qui réduisent ainsi leurs allers-retours familiaux, est parfaitement légale et reconnue par les sociétés exploitantes.

Interrogé, le directeur de l’ASFA explique que ce choix permet aux « usagers locaux qui font des trajets plus courts […] d’avoir un péage un peu moins cher pour leurs déplacements du quotidien.

» Merci pour les travailleurs donc ; pour les vacanciers, vous savez ce qu’il vous reste à faire… « Sortez dès que possible. »

Source: https://detours.canal.fr


Suivant ➜

Commentaires

commentaires