Chaque attentat amène son lot de théories complotistes. En cette période spéciale, nous n’y avons forcément pas coupé…

Ici est là, principalement sur les réseaux sociaux, comme des pages Facebook rassemblant des gilets jaunes, fleurissent des commentaires et théories sur l’attentat de Strasbourg.

« Allez, un petit attentat pour mettre fin aux gilets jaunes, très fort ce Macron », « et voilà, comme par hasard, juste avant l’acte V un petit attentat pour calmer les moutons, RIP aux innocents », « ça pue le complot ça », « c’est bizarre on entendait plus les attentats là on parle que de nous les gilets et comme par hasard un attentat à Strasbourg« 

Twitter n’est pas en reste, voici ce qu’on peut y trouver :

Diversion ? Renforcement de l’état d’urgence, incitation a stopper tout mouvements sociaux, intimidations ?

L’argument de certains tiens aussi aux horodatage des différents postes, mais ils ne seraient dus qu’à des problèmes d’heure de Twitter relatifs aux fuseaux horaires sur lesquels l’application du lecteur serait réglée.

.

.

.


Suivant ➜

Commentaires

commentaires