Plus de 40 ans après la fin de la guerre du Vietnam, les résidus de l’ »Agent Orange », arme utilisée par les USA, continuent à faire des ravages dans la population.

En plus des cancers et autres maladies, les Vietnamiens continuent à voir naître des enfants gravement malformés, à cause de la pollution persistante de ces armes chimiques utilisées massivement entre 1955 et 1975.

Alors que 40 ans après, l’agent Orange fait encore des victimes dans des conditions épouvantables, les USA, forts de leur impunité, continuent à utiliser des armes du même type, qui sont de véritables bombes à retardement (comme l’uranium dit ‘appauvri’). Dans une indifférence presque totale.
Ce sont de véritables crimes contre l’humanité, contre l’avenir, totalement occultés par la justice comme par les médias.

Un reportage tourné récemment au Vietnam, montrant des enfants victimes de terribles infirmités dues à l’agent Orange, plus de 40 ans après (attention, images choquantes)

 

Quelques sources complémentaires:
Ça m’intéresse: « Guerre du Vietnam, à quoi servait l’agent orange? »
France Info: « Vietnam: l’agent orange, une bombe à retardement » 
L’humanité: « Vietnam – Agent orange: les enfants du poison »
Le monde diplomatique: « Agent orange: Monsanto en accusation »
France Inter: « La guerre du Vietnam n’est pas finie »
– Le Monde: « Agent orange au Vietnam: Monsanto condamné »

 

 

 

 

 


Suivant ➜

Commentaires

commentaires